Chats libres : adoption de 2 vœux ambitieux par le Conseil de Paris

Les deux vœux ambitieux en faveur des chats libres ont été adoptés le mardi 2 octobre malgré l’avis défavorable de l’exécutif.

Ils demandent à la ville de Paris d’assurer le financement de toute la chaine d’actions nécessaires à une bonne prise en charge des chats des rues, respectueuse de leur bien-être, comprenant la capture, les soins, l’identification, la stérilisation, la mise à l’adoption ou remise sur site, la création et l’entretien des abris chats, le suivi des populations de chats libres.

L’un des deux vœux demande, en outre, la mise à disposition, par la ville, de locaux pour les chats en convalescence ou en attente d’adoption.

Ces vœux ont été proposés par notre association, déposés et défendus par le Groupe écologiste de Paris et Danielle Simonnet.

Lors de sa prise de parole, Mme Komites, adjointe à la Maire et en charge de cette question animale, s’est exprimée défavorablement, refusant que la ville finance la stérilisation qui, selon elle, était du ressort de la préfecture.

La prise de parole de la représentante du préfet révélait clairement sa totale méconnaissance du sujet.

Le conflit entre la ville de Paris et la préfecture dure depuis prés de 10 ans. En 2010 une tentative d’accord avait échoué, essentiellement du fait d’un refus de financement des pouvoirs publics. Depuis 10 ans, les chats libres ou abandonnés parisiens souffrent et meurent dans les rues de Paris parce que les autorités, sensées être compétentes, sont incapables de trouver un accord, se rejetant mutuellement les responsabilités.

Vous trouverez, sur la vidéo de 12mn, le débat au Conseil de Paris, autour des 2 vœux et leur vote, avec les prises de parole de :

  • Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris
  • Danielle Simonnet, conseillère de Paris
  • Pénélope Komites, adjointe à la maire de Paris
  • La représentante du préfet de Paris
  • Nicolas Bonnet, conseiller de Paris