Un pas important contre la marchandisation des animaux à Paris
Photo © Michel Pourny

La Mairie du 12e a demandé la fin des salons d’exposition et de vente d’animaux de compagnie. La décision a été adoptée lors que conseil d’arrondissement, le mardi 30 mars. La mairie du 12e arrondissement est directement concernée par ce type d’événement. En effet, chaque année sur son territoire, le salon Animal Expo se tient au Parc Floral.

Notre association, Évolution Condition Animale, avait interpelé Mme Manon Havet, adjointe à la maire en charge de la transition écologique, des espaces verts et de la condition animale, sur le sujet.

Ces événements sont destinés à déclencher les réflexes d’achats en présentant les animaux comme des marchandises. Ainsi, ils provoquent des achats impulsifs qui conduisent à la maltraitance, notamment à l’abandon. De plus, les conditions d’exposition sont incompatibles avec le bien-être des animaux. Ceux-ci sont soumis au stress, subissant bruit, odeurs, lumières violences, la foule, souvent des manipulations pour attirer l’acheteur.

Le 23 février, notre association a organisé une manifestation pour demander que la Mairie du 12e s’engage contre la tenue d’Animal Expo au Parc Floral. Mme Havet était, alors, venue prendre la parole. Elle avait clairement exprimé son soutien à notre demande et s’était engagée à déposer un vœu en ce sens au prochain conseil d’arrondissement. Elle a tenu cet engagement.

Le vœu a été adopté. Seuls, les élus Les Républicains ont voté contre ou se sont abstenus.

C’est un premier pas décisif.

Néanmoins la décision finale appartient à la Mairie de Paris. C’est pour cela que nous manifesterons à l’Hotel de Ville lors du prochain Conseil de Paris pour demander l’adoption et la mise en œuvre d’un tel vœu.

La ville de Paris ne doit plus accueillir de salons d’exposition et de vente d’animaux sur les sites qui lui appartiennent.

Vidéo du conseil du 12e arrondissement